FOUR

Les pièces détachées four & de rechange pour four

Votre four n'est plus aussi performant qu'à ses débuts et vous souhaitez réparer la panne vous-même, sans passer par un service après-vente ? Lampes, ampoules, hublots, résistances, joints, vitres, grilles, ventilateurs, hélices, thermostats, capteurs, sondes, commutateurs... quel que soit la pièce défectueuse à l'origine de la panne, Choukapièces vous offre la possibilité de la remplacer grâce à son large catalogue de pièces détachées ou consommables disponibles sur la boutique en ligne. De plus, n'hésitez pas à consulter nos conseils face aux pannes fréquentes et nos astuces d'entretien.

Pannes fréquentes du four : les pièces & réparation pour le four

De Dietrich, Siemens, Scholtes, Sauter, Brandt, Bosch, Whirlpool, Rosieres, Ariston, Neff, Faure, Arthur martin... de nombreuses marques de four sont disponibles sur le marché selon les besoins du consommateur. Cependant, après de nombreuses utilisations du four, il arrive que l'appareil tombe en panne à cause de certaines pièces qui s'usent et deviennent défectueuses. Pour réparer le four, il faut donc remplacer les pièces défaillantes. Retrouvez nos conseils pour réaliser votre diagnostic et réparer votre four. Avant toute manipulation, assurez-vous de débrancher le four et portez des gants.

Défaillance du chauffage : résistances, hélices

La panne la plus fréquente concerne le dysfonctionnement du chauffage du four. S'il ne s'agit pas d'un problème d'alimentation, vérifiez l'état des résistances selon le problème et remplacez celles qui sont défectueuses. En effet, si le four ne chauffe plus en convection naturelle, vérifiez la résistance de sole en bas et de voûte en haut. Si c'est juste la fonction grill qui est concernée, contrôlez la résistance de voûte, tandis que si c'est la chaleur de sole du four, vérifiez la résistance de sole. Enfin, si le four ne chauffe plus en chaleur tournante, inspectez et changez la résistance circulaire à l'intérieur. Dans le cas où vous constatez qu'aucune résistance n'est défectueuse, assurez-vous que l'hélice du four est bien fixée. Pour cela, il suffit de dévisser la plaque de fond du four puis de regarder si l'hélice est bien vissée. Si c'est le cas, vérifiez-la d'un point de vue électrique sinon fixez-la.

Panne d'alimentation du four : thermostat de sécurité, thermostat réglable, commutateurs, programmateurs, modules électroniques.

Il arrive que votre four ne puisse carrément plus s'allumer. Votre four ne s' allume plus ? Il n'y a plus de lumière à l'intérieur ? Vérifiez l'état de la lampe et changez-la si c'est ça le problème finalement. Si c'est bien une panne d'alimentation du four, cela peut intervenir suite à un problème d'alimentation électrique donc assurez-vous que la prise électrique soit en bon état et fonctionne, notamment avec un multimètre. D'ailleurs, pensez également à inspecter le bornier électrique à l'arrière du four, car s'il est desserré ou fondu sur l'un des connecteurs, il faudra le remplacer.

En règle générale, le problème d'alimentation est lié à la défaillance du thermostat de sécurité qui permet d'éviter la surchauffe du four. Celui-ci se déclenche pour empêcher le four de chauffer en cas de dysfonctionnement de certains composants comme le ventilateur de refroidissement, le thermostat ou encore la sonde, donc vérifiez-les et remplacez-les s'ils sont défectueux. Si tout va bien au niveau du four, vous pouvez tester le thermostat de sécurité avec un multimètre en position Ohmmètre. Si la continuité du thermostat n'est pas passante, remplacez-le.

Il arrive que le thermostat ne soit pas à l'origine de la panne donc vérifiez la sécurité de porte qui indique en phase de pyrolyse si la porte est ouverte ou fermée. Si le doigt du verrou de la porte, sous le bandeau de commande, ne touche pas la porte quand elle est fermée, alors celui-ci est défectueux, tordu, ou mal positionné, donc remplacez-le car le four ne pourra plus chauffer.

Dysfonctionnement du four et apparition de fumée : joint, résistance, thermostat

Parmi les pannes les plus fréquentes, si vous constatez un dysfonctionnement du four à travers l'apparition de fumée, la faiblesse du chauffage ou encore la surconsommation électrique. Dans ce cas, il vous faut vérifier l'étanchéité du four en contrôlant l'état du joint de la porte du four. S'il est usé ou défectueux, remplacez-le au risque que de la fumée se répande via la porte du four.

Concernant la faiblesse du chauffage associée à la fumée, il est fort probable que de la graisse ou des résidus d'aliments soient sur les parois et les résistances. Durant l'utilisation du four, ils vont brûler et engendrer des fumées et des odeurs. Il est également possible que le thermostat soit mal réglé ou défectueux, ce qui va augmenter la température et carboniser les aliments, et par conséquent, provoquer des fumées.

Pour éviter l'usure des joints ou la présence de graisse et résidus sur les parois et résistances, pensez bien à entretenir le four après chaque utilisation.

Comment entretenir votre four et limiter les risques de panne ?

Pour assurer la longévité de votre four, il est indispensable de bien l'entretenir. D'autant plus que l'acquisition d'un four demande un certain capital, alors autant capitaliser cet investissement sur le long terme.

Utilisation de la fonction pyrolyse

De nombreux fours sont équipés d'une fonction pyrolyse qui permet de chauffer le four à 300°C. Si c'est le cas, il est recommandé de l'utiliser pour détruire une grande partie des résidus pouvant entraîner des dysfonctionnements.

Nettoyage régulier du four

Pour bien entretenir votre four, il ne faut pas négliger son nettoyage. Pour cela, utiliser une éponge afin de bien retirer les résidus incrustés avec du produit vaisselle, du vinaigre blanc ou encore un produit spécialisé et de l'huile de coude. Pensez à bien nettoyer la porte du four en appliquant un produit décapant durant quelques heures, avant d'utiliser une éponge lisse pour éviter de rayer la vitre. Enfin, n'oubliez pas de nettoyer les accessoires du four.

Les choses à éviter

Pour l'entretien du four et sa bonne santé, il y a certaines choses à proscrire. Par exemple, faites attention à ne pas cogner la vitre du four, car cela la fragilise et augmente les probabilités qu'elle se brise en cas de fortes chaleurs. Par ailleurs, dans votre nettoyage des joints, n'utilisez pas des produits trop puissants au risque de les sécher et donc les abîmer. Optez plutôt pour une éponge humide afin de nettoyer vos joints sans les détériorer. Enfin, éviter de couvrir les parois avec de l'aluminium car cela abîme l'émail du four de manière irréversible.